Suivre un traitement homéopathique pour une mauvaise circulation du sang

Publié le : 25 mars 20225 mins de lecture

Les difficultés de la circulation veineuse provoquent une sensation de fourmillement et de lourdeur dans les jambes, parfois des veines saillantes, des douleurs, des chevilles gonflées, des varices. Elles sont dues à l’affaiblissement des valvules et à la dilatation des parois des veines qui permettent au sang de remonter vers les membres inférieurs. En conséquence, le sang s’accumule dans les tissus et les jambes environnantes se gorgent d’eau, ce qui provoque des œdèmes. L’âge, la génétique, le sexe, les habitudes alimentaires et les comportements, certains médicaments sont efficaces. Quel traitement homéopathique circulation sanguine prendre ?

Que faire en cas de varices ?

Tout le monde, hommes ou femmes, est concerné par le syndrome du pied lourd. En plus de tout traitement, il faut adopter quelques bonnes habitudes pour réduire l’insuffisance veineuse.

Ce qu’il ne faut pas faire : posture statique, vêtements serrés, jambes croisées, surpoids, alimentation trop riche en fibres, port de talons trop hauts ou de chaussures plates, tabac, alcool.

Ce qu’il faut privilégier :

  • Tous les fruits frais (agrumes, fruits rouges, kiwis, mangues, goyaves), notamment les baies, sont riches en flavonoïdes, des substances qui favorisent la circulation,
  • Vous pouvez également consommer des herbes et des épices,
  • Les aliments contenant des antioxydants, de la vitamine E et des protecteurs de cellules antipelliculaires (noisettes, amandes, olives, germes de blé, colza, cacahuètes, avocats, pépins de raisin, sardines et huiles de poissons gras),
  • Surélever le pied du lit,
  • Après avoir pris une douche, lancez le jet d’eau,
  • Asperger les pieds d’eau froide, pratiquer des activités physiques quotidiennes : marche, jogging, yoga, natation, vélo, étirements et flexions. Pour voir l’efficacité de l’homéopathie, veuillez visiter ce lien.

Le traitement homéopathique de l’insuffisance veineuse !

Très pratique pour étudier les différentes formes d’insuffisance veineuse, l’homéopathie circulation sanguine permet un diagnostic thérapeutique personnalisé.

On commence par un traitement de base à compléter par d’autres souches en fonction des symptômes.

Hamamélis : C’est le traitement de référence de l’insuffisance veineuse. Il est composé de huit souches homéopathies qui agissent contre la congestion et la stase veineuse, qui traitent tous les problèmes circulatoires, les œdèmes, les sensations de lourdeur dans les jambes et les varices. La posologie pour traiter les varices est de 3 graines du composé Hamamélis 2 à 3 fois par jour. Vous pouvez le lier avec :

Arnica montana : C’est un remède homéopathie pour mauvaise circulation du sang des hématomes de tension et des varices, les douleurs aggravées par les efforts physiques. La posologie pour le soin de l’insuffisance veineuse est de trois comprimés d’Arnica, matin et soir.

Vipera redi : les principes de l’homéopathie consistent à traiter les varices douloureuses augmentées par les jambes pendantes et à améliorer le soulèvement des jambes. La posologie pour traiter l’insuffisance veineuse est de trois comprimés de Vipera redi, matin et soir.

Le traitement des varices par les huiles essentielles !

Puissantes et agréables à utiliser sur la peau, elles diminuent la gêne et favorisent la circulation sanguine qui accompagne l’insuffisance veineuse. Elles sont associées à une huile végétale qui permet de masser le système lymphatique de la zone traitée, pour un effet plus efficace.

Huile essentielle de cyprès persistant : Décongestionnante veineuse et lymphatique. Elle aide à réduire les œdèmes et à réactiver la circulation sanguine. Ne pas appliquer sur les enfants de moins de 6 ans, les femmes allaitantes et enceintes, en cas de maladies hormono-dépendantes.

Huile essentielle de pistachier : Dégage les veines nasales et lymphatiques, anti-hémorragique. Comme le cyprès, elle resserre les veines, favorise le retour des veines et réduit les œdèmes. Déconseillée aux enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes et allaitantes. C’est aussi une huile irritante, toujours utilisée diluée.

Huile essentielle de niaouli : Nettoie les veines nasales et lymphatiques. Elle a des propriétés similaires au Cyprès et au Lentisque. Ne pas utiliser sur les enfants de moins de six ans, les femmes enceintes et allaitantes, en cas de maladies hormono-dépendantes.

 

 

Plan du site